Archives de Tag: confitures

13 – Cajarc – Varaire

Lundi 16 Avril 2012

13ème Etape  Cajarc – Varaire 25,5kms

Pendant le petit déjeuner (pain frais, beurre, confitures), on fait connaissance avec un groupe de 4 marcheurs, dont l’un a pour objectif d’aller jusqu’à Santiago.

Le propriétaire du gîte habite la maison d’à côté. Avant de partir au travail, il nous annonce de la pluie pour demain (encourageant).

On fait des courses au village, chez le boulanger et le boucher.

Il est à peine plus de 8h30 quand nous quittons Cajarc en direction de Varaire.

J’aperçois des suédois au départ, reconnaissable à leur croix de saint Olaf.

Le froid (venant peut être de Suède) et le vent se sont posés sur la journée. Excepté la dernière heure, où l’on retrouve une température plus appropriée à la marche.

A la sortie du village, nous commençons par un chemin qui monte (normal !!).

La journée est difficile, nous avons froid. Le climat ne me donne même pas envie de prendre des photos.

A midi (11h50 exactement), nous nous arrêtons pour prendre des forces : céleri, jambon, fromage. Le temps de repos, même raccourci en raison du mauvais temps, reste toujours un moment obligatoire.

Quelques kilomètres plus loin, des chevaux paissent en paix, au bord du chemin.

Une pancarte nous indique la direction de Varaire, point final de la journée, à 13 kms. A partir de ce moment, le chemin va nous sembler interminable.

“Ad astra per aspera” “jusqu’aux étoiles par des sentiers ardus !!

Quelques kilomètres plus loin, nous retrouvons notre canadien des Laurentides.

De nombreuses anciennes réserves d’eau en déshérence, agrémentent le décor.

Les autochtones se font rares, et on ne croise pas plus de 3 à 4 voitures. L’endroit est désertique, affadie par le manque de soleil.

Les chemins sont caillouteux. Un sentier botanique agrémente notre sentier pédestre.

Nous traversons le village de Limogne. C’est désertique. C’est Lundi, les quelques commerces sont fermés. Dommage, on aurait aimé boire un
verre, manger un p’tit gâteau !!

Après les longueurs du chemin, le temps des langueurs…… Nous souffrons, nous sommes “crevés”.

Nous arrivons au gite à Varaire, nous avions hâte d’y arriver.

Après une douche et oubliant la fatigue, nous allons boire un petit panaché et manger un chausson aux pommes.

Le gite est sympa, agréable et tranquille, mais il n’y a pas de réseau.

Pendant le repas, la bonne humeur est de mise, comme toujours, parmi les marcheurs. On a eu le droit à un bon dîner (soupe et veau) pour nous faire oublier tous les efforts de la journée. Les élections présidentielles animent le repas. Et notre canadien en profite pour s’informer sur les particularités politiques françaises.

Ce soir :

Gîte d’étape Les Marronniers

46260 VARAIRE

http://les-marronniers-varaire.fr/index.php

Publicités